Atelier de création collective

Subtract
Subtract

Etes vous heureux

Un spectacle créé par de jeunes « réfugiés » africains. Ils parlent de « leur long voyage » et de leurs rêves à participer au développement du monde.

Une création où chants, danses, poésies et musique nous bercent dans l’impitoyable voyage de notre conscience face à la tragique réalité des « réfugiés ».

« Partir et mourir ou rester…et mourir.
J’avais à choisir entre deux solutions presque identiques, deux solutions qui impliquaient quasiment la même triste fin.
Et je suis parti.
Car même si les carrières de l’exil sont truffées d’embûches, on peut au moins y apercevoir la lumière.
Mourir dans la quête de son bonheur, c’est mourir en soldat, l’arme de l’espoir à la main, dans ce combat inégal contre la misère. » (J. Djoblona)

Comédiens :  Abdoulatif Sorro, Joye Vanessa, Mombaka Carine, Monluh Seidou Rostand, Camara Ibrahima, Katty Conté Alseny, Bandaogo Moustapha, Tshibambu Junior, Etambelo Daly, Sandjon Pascal, Nzuz Anny

Avec Cossi du Monde des Possibles et Bilal Luca Covino, Gianfranco Covino, Olivier Mahy et Hayat N’ciri

Face of violence

‘Portraits de Femmes, où la Violence faites aux Femmes’ est une expérience de création unique.

L’atelier de création collective destiné aux femmes débuté en 2013 et qui aboutira à la réalisation de quelques courtes scénettes prendront de l’amplitude pour se transformer au fur et à mesure en un spectacle professionnel pluridisciplinaire conjuguant théâtre, chorégraphies, vidéos et photos, mêlant comédiens amateurs et professionnelles.  Il accueillera tant des artistes belges qu’étrangers (chorégraphies). Les photographies, réalisées par Lucas Dragone, obtiennent le 3ième prix parmi 70 pays représentés au ‘Golden Orchid International Art Festival’

Toutefois l’écriture et l’interprétation sont réservées aux femmes, en majorité amateurs, qui se prêtent au jeu de l’exploration de la violence au sein du couple. Le spectacle pour chaque représentation requiert la mise en place d’ateliers d’écriture et d’interprétation.  Les chorégraphies sont fixes, ainsi que la ‘scénographie’ (vidéo, photos, …).

Les partenariats seront multiples : Ville de Mons, Province de Hainaut, Centre culturel de Chapelles-lez-Herlemont, Centre Culturel de Frameries,  Centre Culturel Régional du Centre, la Fabrique de Théâtre, les CPAS du Roeulx, de Chapelles, de La Louvière, …

Conception & Direction : Hayat N’ciri
Photos et Videos : Lucas Dragone
Texte ( La fille ) : Lucas Dragone & Hayat N’ciri
Voix off : El Mhaier Assiya
Comédien : Bilal Luca Covino
Musicien : Michel Mainil
Danseuse & Chorégraphie : Körper Cultural Association & Pianobe Artistic Research Company
Mise en scène : Covino Gianfranco

« Acteur sur scène, Acteur dans la vie »

Préjugés croisés

Préjugés croisés’ est un documentaire vidéo réalisé en 2020 en collaboration avec l’EFT Braseap d’Erquelinnes soutenu par des fonds de la Région Wallonne. 

‘Préjugés croisés’ d’une durée de 25’ s’est construit sur base de rencontres-confrontations entre autochtones/allochtones, de création de scénettes, de micro-trottoirs, et au recours d’une personne ressource (ethnologue).

Nous sommes partis du postulat que l’incompréhension, les malentendus entre personnes de cultures différentes reposaient trop souvent sur la méconnaissance. L’idée que l’on se faisait de l’ ‘autre’ reposait sur peu ou trop peu d’ informations, sur peu ou trop peu de rencontres, d’expériences communes vécues, et en somme que le point de départ pour appréhender l’ ‘autre’ reposait généralement sur le préjugé.

Et pourtant, nous sommes tous d’accords pour dire que nous sommes des personnes avec des besoins, des émotions identiques. Pourtant si ce qui nous définit est identique, les formes varient, la manière d’exprimer les choses changent, … nous avons souhaité lever ces préjugés.

Nous avons créé des espaces de rencontre, créé des scénettes, interrogé monsieur et madame tout-le-monde, nous avons visionné des spectacles et nous avons bu et mangé ensemble, … pour définir,  faire surgir et traquer le préjugé. Nous nous sommes appuyés sur des choses simples du quotidien : la nourriture, la manière de manger, la manière de regarder, de se toucher, les rencontres entre garçon/fille, de former couple, …  pour aboutir à ‘Préjugés croisés’.

Intervenant : Bilal Luca Covino et Gianfranco Covino
Caméraman: Joël Splingard